Edito de Yannig Joubrel : Défendre la République

0 commentaire Le par

Jeudi dernier, salle Wagram, François Hollande a fait un discours remarqué sur la « démocratie face au terrorisme ». Le Président de la République est intervenu au moment où un nouvel attentat était déjoué à Paris, et alors que l’un des responsables des attaques du 13 novembre 2015 était convoqué devant les juges d’instruction. Par cette intervention symbolique, François Hollande a d’abord tenu à rappeler que lui et le Gouvernement mettaient tout en œuvre pour assurer la protection des Français : promulgation de l’état d’urgence, renforcement des moyens accordés à la police et à la défense… Mais plus encore que la liste des mesures

Edito de Yannig Joubrel : Un air de vacances

0 commentaire Le par

Les dernières réunions organisées par la Fédération, que ce soit le Conseil fédéral ou les réunions sur les Cahiers de la Présidentielle n’ont pas vraiment fait le plein… Seuls quelques militants courageux ont participé à ces derniers rendez-vous, clôturant une période chargée pour notre parti. Il est dommage que la participation ait été aussi faible, car nous avons traité de sujets importants et souvent très intéressants. Mais il est vrai que ce début d’été est souvent saturé d’événements locaux, mobilisant les élus et les responsables associatifs. Il est vrai aussi

Edito de Yannig Joubrel : La seule victoire est celle des populismes.

0 commentaire Le par

Coup de tonnerre la semaine dernière en Grande-Bretagne : l’improbable s’est produit, avec la victoire nette et sans contestation possible du camp du « Out »,  favorable à la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne. Ce « Brexit » tant craint est donc bien arrivé. Mais vous ne trouverez personne aujourd’hui pour s’en réjouir. Pas les autres membres de l’Union Européenne, à commencer par la France et l’Allemagne qui perdent en la Grande-Bretagne un allié certes « particulier » mais précieux. Et qui peuvent craindre que l’hémorragie ne s’étende à d’autres pays, voire ne s’ouvre aux revendications de certaines régions. Déjà, la Catalogne et l’Ecosse profitent de ce référendum pour

Jusqu’où ira cette violence ?

0 commentaire Le par

Jeudi dernier, les locaux de la Fédération socialiste étaient une nouvelle fois la cible des manifestants opposés à la Loi Travail, dite Loi El Kohmri. Une nouvelle fois, ce lieu qui n’est finalement que notre espace de travail, de réunion et de débat, était dégradé. Mais cette fois, la violence des manifestants, qui ont tenté d’entrer dans les locaux, nous a surpris : ils ont en effet essayé de défoncer la porte, alors que Maryline, l’une des deux permanents de la Fédération s’y trouvait encore.   Je n’ose pas imaginer ce

Edito : un temps de campagne

0 commentaire Le par

Lors du Conseil National du 19 septembre dernier, Jean-Christophe Cambadélis a surpris tout le monde en annonçant l'organisation d'un "référendum pour l'unité de la Gauche et des écologistes" au premier tour des élections régionales. Cette annonce fait suite à la décision des directions du Front de Gauche et d'EELV de présenter des listes communes face à celle du PS et de ses partenaires dans deux régions, Nord-Pas de Calais-Picardie et Provence-Alpes-Côte d'Azur. Deux régions dans lesquelles le refus de l'union fait peser plus lourdement la menace de la victoire de l'extrême-droite. Comme tout le monde, j'ai tout de suite imaginé les difficultés de

Les derniers contenus multimédias