« cesser les provocations » : Motion du Bureau fédéral du Parti Socialiste du Vaucluse

1 commentaire Le par

A l’unanimité, le Bureau fédéral du PS vauclusien exprime son inquiétude et son indignation suite aux récentes déclarations d’Emmanuel Macron, Ministre de l’Economie. Après ses critiques sur les 35h à la fin du mois d’août, M. Macron a récidivé en attaquant cette fois le statut des fonctionnaires, jugé inadapté. A l’évidence, il ne s’agit plus de dérapages, mais bien d’une stratégie de provocation. Nous ne pouvons tolérer que, par de telles déclarations, un Ministre d’un gouvernement de gauche bafoue ainsi nos valeurs et le sens même du combat qui guide les socialistes français. La réduction du temps de travail, de 1936 à

Les derniers contenus multimédias